- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

mercredi 30 novembre 2011

Pour prendre un peu de distance

Aimer une femme intelligente est un plaisir de pédéraste. Nous connaissons tous, enfin je l'espère, cette citation. Loin de moi l'idée de vouloir commenter, expliciter cette phrase, je n'ai aucune vocation à jouer ici les Lagarde et Michard.
Mais comment remarquer l'acuité de cette remarque dans un domaine que Charles Baudelaire ne pouvait connaître, les échanges sur internet ?
Qui n'a jamais goûté à la volupté extrême d'un échange avec une internaute délicieusement neuronée ?

mardi 22 novembre 2011

Resucée


Mais peut-on, en prenant le sexe comme objet, écrire sans resucée, peut-on dans le sexe approfondir encore sans reprendre des voies tant de fois explorées ?
Le sexe serait-il infiniment explorable et peut-on de la langue le parcourir en tout sens ?
Quelle qu'en soit sa beauté, mon cul mis à nu peut-il atteindre au sublime de "mon cœur mis à nu" ?
Mais je dois avouer, ajouta la belle, que vous êtes un délicieux manieur de mots, un délicieux adepte de jeux de langue, tout en appuyant sur sa nuque et lui disant :"Poursuivez donc..."