- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

mardi 24 septembre 2013

Douze

Très chaud, garder le rythme avec elle, en sueur, presque essoufflé, regards échangés, complicité créée, envie d'y arriver ensemble, tous les deux encore, on y est presque, dernier coup de rein, le sommet est atteint, sourires échangés.
" Douze à l'heure, me souffle-t-elle, regardant le compteur sur son vélo, vous avez couru à douze à l'heure, dans la montée." Je reprends mon souffle, la route s'aplanit. Elle s'éloigne, elle a un sourire à se damner et s'éloignant, elle illustre à merveille cette chanson "Les vélos d'Amsterdam font des beaux culs aux dames..." Son vélo, quoique francilien, lui fait aussi un beau cul !

vendredi 20 septembre 2013

Déjeuner...

- Où déjeunons-nous ?- Je ne veux pas d'une chaine !
- Que proposes-tu alors, charmante soumise ?
- Le Père Fouettard !
- Et ensuite, on va dans le 14ème,  au Rosebud ?

jeudi 19 septembre 2013

En nos vertes années...

Je suis absolument incorrigible, dois-je préciser que je ne fais là aucune allusion à des pratiques sadomaso ? Je n'ai donc pu résister encore une fois au plaisir de vous faire partager une de mes lectures dont voici un extrait :
" N'ayez pas peur, répondit Judith S.. Je ne crois pas qu'il soit assez animal et dépourvu de scrupules pour coucher avec des femmes deux fois plus âgées que lui, et qui pourraient donc être sa mère.  Certains hommes couchent avec leur mère, enfin, façon de parler, d'autres, en revanche, détestent cela. Christophe devrait plutôt se trouver dans la deuxième catégorie.
- Les jeunes pousses vont aves les jeunes pousses.
- Quel tact, Philipp. Avec les femmes plus mures, les jeunes hommes pourraient apprendre ce que sont le bonheur des sens et la discrétion. Ils perdraient le goût de jouer à la guerre."

N'est-ce pas là une manière délicieusement sensuelle de traiter cette question, de l'animalité nécessaire à l'apprentissage du bonheur des sens ?
Je dois vous avouer que cette lecture a réveillé mes souvenirs d'adolescent et de lecture du Grand Meaulnes...

lundi 16 septembre 2013

Prévention....

Une information saisie au vol. En région Bourgogne, une nouvelle campagne de prévention du sida et des infections sexuellement transmissibles va être organisée. Rien de particulier semble-t-il, mais cette campagne a une originalité : elle est organisée avec 260 boulangeries. Si j'ai bien compris, le message de prévention est imprimé sur la poche en papier dans lequel les boulangers, ou boulangères enveloppent le pain acheté, baguette, bâtard, pistolet ou autre...
Cette information était présentée comme originale mais n'est-ce pas d'une grande banalité pour la prévention du sida et des IST que de commencer par soigneusement couvrir sa baguette...

Sortez couvert !

mardi 10 septembre 2013

Pensées érogènes

Contrairement à ce que pourrait penser certain-es, je ne passe pas tout mon temps plongé dans des lectures ésotériques, des analyses d'études abracadabrantes lorsque je ne suis pas scotché à mon écran. Il m'arrive aussi de regarder des séries américaines ou pas. Et c'est dans une série que j'ai entendu cette réplique  abominable formulée par un serveur à un client dans un restaurant  "Les pensées sont les pires ennemies du ventre et si je peux me permettre du bas vendre également."
Je ne commenterai pas l'impact des pensées sur le ventre, même si pour ma part, de penser ne m'a jamais empêché de savourer un plat, un verre... Mais ce qui est certain c'est que ce qui ne vaut rien pour le bas-ventre c'est plutôt l'absence, la platitude de pensée. Les neurones ne sont-ils pas la zone la plus érogène ?


lundi 9 septembre 2013

Classe ment encore

Est-ce un hasard si après avoir publié un billet sur un sondage classant les performances sexuelles par nationalité, l'on m'apprend qu'une étude toute aussi fascinante a été réalisée.  Cette fois-ci l'étude porte sur les sports pratiqués par les hommes et les femmes infidèles.
Avant de faire quelques commentaires acerbes sur cette étude, je vous demanderai de ne pas critiquer l'adultère, surtout féminin, car comme le chantait Brassens "ne jetez pas la pierre à la femme adultère, je suis derrière..."
Le lancer de pierre n'est toutefois pas dans la liste des sports pratiqués par les infidèles des deux sexes.
Pour les hommes, la palme de l'infidélité revient au golf que pratiquent 28% des hommes interrogés, puis 24% pour la natation, 14% pour le rugby, 13% pour la course à pied. L'escrime est classé bon dernier avec 0,3%. Comment ne pas s'étonner alors que les escrimeurs ne se contentent de quelques touches sans concrétisation, que les golfeurs soient des acharnés des parcours à neuf voire dix-huit trous et que les coureurs ne le soient pas plus ?

jeudi 5 septembre 2013

Classe ment

Le site de rencontres CasualDating.fr a réalisé un sondage pour connaître la nationalité des partenaires les plus performants au lit, peut-on apprendre dans la presse, pour ma part, je l'ai vu sur le site de Cosmopolitan. Je m'interroge toujours sur la raison qui peut pousser des individus à réaliser de tels sondages, en dehors du fait de souhaiter faire parler de soi, ce qui est visiblement réussi.
Les résultats affichés sont les suivants
Selon les femmes :
Brésiliens 23%
Italiens 18%
Français 12%
Espagnols 10%
Suédois 9%
Allemands 7%
Néerlandais, Autrichiens, Norvégiens 5%
Suisses 4%
Belges3%
Selon les hommes
Italiennes 25%
Brésiliennes 20%
Espagnoles 13%
Françaises 12%
Allemandes, Suédoises 6%
Norvégiennes, Néerlandaises, Suisses, Autrichiennes 4%
Belges 3%.
Et l'article précise   "ce qu'on constate, c'est que hommes et femmes ne sont pas forcément d'accord quant au classement des dieux/déesses de l'amour."
Je ne saurais que trop conseiller au- à la journaliste, dont la nationalité n'est pas précisée, de regarder de plus près les résultats avant de les commenter. En effet, les grandes tendances sont les mêmes, Brésilien-nes et Italien-nes aux deux premières places, suivi-es des Espagnol-es et Français-es, puis un groupe Allemand-es, Suédois-es, Norvégien-nes, Néerlandais-es, Suisses, Autrichien-nes et les Belges en dernière place.

Mais avant de se mettre en chasse d'un-e Italo-Brésilien-ne, quelques interrogations subsistent, le panel ayant répondu à ce sondage a visiblement des goûts d'un exotisme limité, l'Europe de l'Est, l'Afrique, l'Asie, l'Océanie, l'Amérique à l'exception du Brésil sont absentes. Et de plus, encore une fois, l'on ne sait pas si les réponses fournies ne concernent que des rapports hétérosexuels.
En bref, ce site de rencontres semble faire preuve là d'un grand conformisme, le libertinage devrait avoir une autre allure !

mercredi 4 septembre 2013

Un premier baiser

Encore une fois une réflexion tirée d'une lecture, d'une belle et longue lecture. Un des protagonistes, un tout  jeune homme commence à être ému, attiré par une jeune fille et l'une des questions qu'il se pose et qui semble quelque peu saugrenue à première vue est de "déterminer où devrait l'atteindre le frisson du premier baiser." Il envisage alors différentes solutions, le dos, la naissance des épaules, le point de départ du tourbillon de cheveux qu'il juge  "trop prévisible", le lobe de son oreille, en se demandant s'il faut choisir droite ou gauche, le nombril; le pli du genou. Mais ces solutions ne lui conviennent pas et la conclusion est  "Non. Il l'embrasserait au creux de l'aisselle."
Cette idée-là me charme, et je me demandais quelle serait celle pour qui le premier baiser pourrait être celui-là.

lundi 2 septembre 2013

À propos d'une jeune beauté

Encore une fois, je suis plongé dans un livre, des lettres. Non, ce ne sont là Les Lettres à un jeune poète, même si elles font partie de mes livres à lire ou relire, bien que je ne sois ni jeune ni poète.
Pour en revenir à ma lecture, j'ai découvert cette jolie phrase "Très savante en coquetterie féminine, elle s'étudie à plaire, uniquement pour le plaisir de la conquête, du moins à ce que je pense." Ce texte date de deux siècles, mais il reste criant de vérité dans la description de certaines coquettes et autres ingénus...