- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

jeudi 20 mars 2014

20 Mars

Ayant écrit un billet sur le début du printemps météorologique, et même si j'ai passé sous silence le début du printemps astronomique, je ne pouvais ignorer le début du printemps calendaire. D'une part c'est le plus connu, voire le seul à être connu et d'autre part c'est aujourd'hui une belle journée, une de celles qui rend les femmes plus belles, les jupes plus courtes, les décolletés plus vertigineux…
Et de plus c'est la journée internationale du bonheur qui n'est pas un quinquet de taverne. Mais de grâce n'attendez pas cette journée pour vous donner du bonheur, ou plus encore…


mercredi 19 mars 2014

Je vous…

Je vous prendrais bien, dit la voix féminine derrière moi. Mais ce n'est qu'une charmante blonde qui passe commande dans ce restaurant. Je ne sais ce qu'elle commandait, mais moi aussi j'aurais bien pris l'accorte serveuse…

mardi 18 mars 2014

Mercédès…

Il ne s'agit pas ici, pas dans un premier temps en tous cas, d'une belle andalouse, mais de voitures, et donc de belles teutonnes. Je ne suis pas fasciné par les voitures et les images qu'elles véhiculent, je préfère nettement au moins en zone urbaine dense les transports en communs. Mais, avez-vous vu l'une des dernières publicités de  Mercedes-Benz, celle-ci se termine par un slogan "Les sensations nous inspirent."
Vous avouerais-je que, quelle que soit la qualité esthétique de ce sport, c'est plutôt dans les transports en commun que les sensations m'inspirent…

lundi 17 mars 2014

Quel genre ?

Une phrase tirée d'un roman japonais de l'après-guerre " Je doute que le regard que nous portons habituellement sur la femme corresponde en rien à ce qu'elle est réellement"  complétée quelques lignes plus loin "L'interprète mâle d'un rôle féminin parait plus femme que la femme elle-même."
N'est-ce pas une superbe contribution à la théorie du genre ?

jeudi 13 mars 2014

Où ?

Le choix du lieu n'est pas toujours anodin, en effet l'aspect insolite, inusité peut être un élément fort d'excitation. Mais le résultat n'est pas toujours celui que l'on souhaiterait.
Il y a quelques mois un couple américain a décidé de s'envoyer en l'air dans un avion, à priori pas de quoi fouetter un chat, mais une plainte a été déposée et ils risquent 90 jours de prison, pas dans la même cellule. En effet un voyageur s'est plaint d'avoir surpris la femme "pratiquer une excitation buccale des organes génitaux masculins à son partenaire assis à côté d’elle."
A la même période un couple russe a eu une idée plus terre à terre en choisissant l'escalier de l'immeuble de la dame. Là ce fut un voisin qui a entendu les cris, peut-être pas que de plaisir. En effet, la police appelée par ledit voisin, a trouvé la femme nue à genoux dans la cage d’escalier, la tête coincée dans la balustrade.
Osez donc l'insolite avec allégresse, et réalisme, mais surtout choisissez bien votre complice de jeux, et mieux que cette Russe. Son complice s'était enfui avant l'arrivée de la police. Peut-être devrait-il lire Cyrano de Bergerac.
"Moi, c’est moralement que j’ai mes élégances,
Je ne m’attife pas ainsi qu’un freluquet,
Mais je suis plus soigné si je suis moins coquet"

mardi 11 mars 2014

Parler à ou parler de ?

"C'était un de ces hommes qui n'ont presque jamais parlé à une femme. Cette espèce d'hommes, rare à première vue, est plus courante qu'on ne le croit. L'homme qui ne parle pas aux femmes se reconnait habituellement à ce qu'il parle beaucoup de la femme en général"
Cette phrase était trop belle pour ne pas vous l'offrir. Elle semble pouvoir s'appliquer à d'autres thèmes, évitez toutefois par pitié de ramener ici des frites. Ne trouvez-vous pas ?


lundi 10 mars 2014

Une question existentielle, ou presque…

Écrire régulièrement des billets liés à mes lectures a une conséquence à laquelle je n'avais pas songé, j'apprécie mieux le rythme de mes lectures. Il y a en effet presque un mois que j'évoquais ce superbe roman de Leopoldo García-Alas y Ureña dit Clarín La Régente, roman dans lequel j'étais encore plongé de week-end et où j'ai déniché cette citation : "(elle) s'était montrée exigeante en amour. Chez les femmes séduites, ce genre de transports est toujours en raison directe du carré des distances. Ce qui veut dire que plus une femme est loin du vice, plus elle se montre fougueuse quand elle y tombe. "
J'avoue rester toutefois perplexe devant une telle déclaration. Ajouterais-je que j'ai eu le bonheur de connaitre, au sens biblique du terme,  quelques fougueuses qui n'avaient rien d'un parangon de vertu.

samedi 8 mars 2014

Une histoire de tau…

Avez-vous vu la dernière publicité de Sofinco avec Frédéric Michalak ? Après celle qui se basait sur les consignes de jeu dans les vestiaires, celle-ci l'est sur la désormais traditionnelle photo version calendrier du Stade français. Je ne vous cacherai pas que je préférais Frédéric Michalak quand il jouait au rugby, mais ce n'est pas là l'objet de mon billet. En effet c'est sa dernière réplique suite bien sûr à un commentaire sur un taux de crédit exceptionnel qui a attiré mon attention "D'abord tu fais la photo, après tu fais le taux."
A la première écoute j'avais cru entendre "après tu fais le tau." Tau est la dix-neuvième lettre de l'alphabet grec mais aussi une croix, celle de Saint Antoine. J'avais donc pensé un instant, moment d'égarement sans aucun doute, qu'il s'agissait d'une chute sado-maso avec un homme nu annonçant ç une autre qu'il allait sur la croix…

vendredi 7 mars 2014

8 mars

Faudra-t-il donc rappeler encore une fois que le huit mars est la Journée internationale des Droits des femmes, et non pas la journée de la femme. Pour le dire plus crument, contrairement à ce que pourrait vous raconter votre fleuriste l'objet de la journée n'est pas d'offrir des fleurs à votre femme, ni à celle du voisin. Mais vous pouvez offrir des fleurs tous les jours de l'année à toutes les femmes que vous voulez, et aux hommes aussi, de la même façon que vous pouvez faire l'amour tous les jours et pas uniquement le jour de la Saint Valentin et surtout, pensez à sortir couvert, et pas uniquement le premier décembre journée mondiale de lutte contre le sida….

Et, comme chante Serge Utgé-Royo
"Femmes, si vous luttez, saluez Louise Michel
Et si vous ne luttez pas, saluez-la aussi"

Une gourmandise….

Je ne sais ce que penseraient les Nutritionniste d'un tel petit-déjeuner mais quelle belle gourmandise que celle-là.
"Don Firmin, souriant, trempait un biscuit dans le chocolat; Teresina approchait sa tête de son maître en écartant de la table le reste de son corps. Elle ouvrait la bouche aux lèvres fines et rouge vif et, avec une drôle de mimique, elle sortait la langue, humide et rouge, plus qu'il n'était nécessaire; don Firmin y déposait le biscuit, les dents de perles de la servante le coupaient en deux, et Monsieur mangeait l'autre moitié."
Vous ai-je dit que j'aime le chocolat ?

jeudi 6 mars 2014

Il suffirait de presque rien…

- Il ne me manque presque rien, juste trois ou quatre centimètres de plus et j'aurais été hyper canon tu ne trouves-pas ?
- Avec  trois ou quatre neurones de plus, tu aurais été super sexy !

mercredi 5 mars 2014

Calendrier, encore…

Encore une fois, un billet lié au calendrier, après ceux des premier et deux mars, et avant celui que je vous livrerai le huit mars.
Comment ne pas avoir remarqué, entendu, vu que nous étions en période de carnaval et qu'hier c'était Mardi  Gras. Mais si vous n'avez pas encore vu Easy Rider, un film américain de l'époque où les films n'étaient pas une succession d'effets spéciaux et avaient un sens, vous ne connaissez pas toute la saveur que peut avoir la prononciation de ce mot.
Je vous épargnerai un exposé sur les sept jours gras et carême-prenant, qui est aussi le nom d'un loup gris des Carpates qui n´avait que trois pattes. Pour celles et ceux qui n'auraient pas compris, écoutez donc Serge Reggiani et pour l'exposé voyez donc votre navigateur favori. Mais je ne peux m'abstenir en ce Mercredi des cendres de noter que cette période de carnaval, période de transgression est suivie par l'ouverture d'une période de pénitence. Ce n'est donc pas "Venez divin Messie", mais cela serait plutôt "Venez divin marquis."

mardi 4 mars 2014

Une forme de désir…

Juste envie de vous faire partager une phrase notée lors d'une de mes nombreuses lectures
"Ç’avait été une nuit monstrueuse; exactement comme avec une femme vulgaire et antipathique, qu'on n'aime pas mais qui vous plait terriblement."
Des mots qui disent si bien une forme de désir qui se dit difficilement, et qui laisse imaginer de si belles horreurs !

lundi 3 mars 2014

Métamorphose…

Un passage extrait d'un roman quelque peu autobiographique mais en aucun cas érotique, se déroulant pendant la bataille de Leyte.
"Je m'aperçus alors que les cocotiers qui m'entouraient étaient en train de se métamorphoser.
Ils ressemblaient maintenant aux femmes que j'avais aimées à différentes époques de mon passé. Un jeune arbre aux feuilles dressées, qui la faisaient ressembler à une danseuse, incarnait la jeune fille partie sans accepter mon amour. Celui aux lourdes palmes retombantes comme une chevelure ombrageuse, la femme d'un âge avancé tombée dans le malheur à cause de sa passion pour moi. Celui dont les feuilles s'épanouissaient dans toutes  les directions, l'orgueilleuse qui n'avait jamais consenti à reconnaitre l'amour que nous nous portions, provoquant la rupture. "
Les mots sont très beaux, et m'ont rappelé la beauté des images de La lagune des beaux songes, pour celles et ceux qui ont eu le bonheur d'en découvrir un jour l'édition originale aux sublimes couleurs.

dimanche 2 mars 2014

C'est, le printemps suite….

Certes la suite logique semble être  simple, hier c'était le premier mars, donc aujourd'hui c'est le deux mars. C'est toujours ainsi que cela fonctionne, ou presque. Dois-je vous rappeler cependant qu'en 1582 le lendemain du jeudi 4 octobre fut le vendredi 15 octobre dans le calendrier grégorien. C'est pour cela que pour les orthodoxes suivant le calendrier julien le printemps est quelque peu décalé, ou devrais-je dire les printemps.
Je songeais à une autre suite tout aussi calendaire, inspirée par une amie qui s'enquit hier soir de savoir si j'étais toujours aussi beau. La suite de Saint Narcisse est donc fort logiquement la Saint Parfait le 18 avril, par contre la Saint Modeste est le 24 février, soit encore 359 jours avant d'être rattrapé par ma modestie légendaire !

samedi 1 mars 2014

C'est le printemps

Vous avez bien lu, et je ne me suis pas trompé de date pour publier ce texte, je suis certes distrait, mais pas à ce point-là. C'est aujourd'hui premier mars le début du printemps météorologique. Si vous avez un doute, faites donc une recherche avec votre navigateur favori.
Voilà donc avec ce joli printemps qui arrive le moment de sortir de notre torpeur hivernale pour se livrer à toutes sortes d'activités, que je ne détaillerai pas ici. Et, de plus dans le calendrier républicain ce jour est le onzième jour du mois de ventôse, jour du narcisse.
Donc, c'est le printemps, et je suis très beau, cela va être une bien belle journée…