- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

lundi 29 août 2016

Méli-mélo, lundi 29 août

Déjà après une semaine et le méli-mélo s’emmêle et je suis en retard, après avoir basculé du vendredi au samedi, voilà que le méli-mélo hebdomadaire acquiert une périodicité de neuf jours. Et si quelqu’un-e trouve un adjectif pour qualifier cela, merci de m’en informer.

Cette semaine de neuf jours fut celle de la reprise d’activité professionnelle. Un retour somme toute paisible, tous mes collègues ne sont pas encore rentré-es, avec la chaleur les tenues restent estivales dévoilant les bronzages de l’été, presque un air de vacances… Je ne vous cacherai pas les difficultés à rester concentré face à certaines collègues qui sont ainsi délicieusement troublantes, et moi délicieusement troublé.
Et vous ajoutez à cela une charmante dame que j’entends déclarer "Je suis large…" Me connaissant vous pouvez imaginer tout de suite quelles furent mes pensées, obscènes évidemment ! Mais non, elle évoquait simplement l’heure de départ de son train, et le fait que pour aller à la gare elle avait le temps, largement.




Licence Creative Commons
Méli-mélo, lundi 29 août d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

vendredi 26 août 2016

Lecture de saison

J’aime lire et je lis souvent et à peu près n’importe où, notamment dans les transports en commun. J’étais donc aujourd’hui dans le métro, un métro surchauffé et bien sûr je lisais, un roman en l’occurrence. J’ai trouvé là une jolie phrase " Elle me faisait songer aux filles aux décolletés profonds et aux seins généreux dont parle Tennessee Williams. " Une phrase délicieusement adaptée aux jolies tenues délicieusement légères de nombreuses inconnues qui nous offre de bien jolies visions par ces temps caniculaires. 
Caniculaire, faut-il le préciser, dérive du mot latin canicula qui signifie littéralement "petite chienne", pour être tout à fait franc c'est un terme d'astronomie.



Licence Creative Commons
Lecture de saison d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

mardi 23 août 2016

Facétie ?

Allongez-vous sur le dos, dit-elle, baissez votre caleçon. Prenez votre verge dans la main gauche. Tirez-la vers le haut.
Début d’une nouvelle facétie érotique pensez-vous. J’espère que votre imagination commence à s’emballer, que vos neurones sont en surchauffe, pas que les neurones, et que vous voyez déjà une suite follement ludique…
Mais, hélas, ce n’était que la mise en place pour une échographie testiculaire.




Licence Creative Commons
Facétie ? d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

samedi 20 août 2016

Méli-mélo, samedi 20 août

Je vous dois un aveu, rien d’affriolant hélas, l’idée de publier un méli-mélo hebdomadaire n’est hélas pas de moi, c’est à l’occasion de la lecture d’un roman dont une des protagonistes est une blogueuse qui publie un méli-mélo du vendredi. Ne me demandez pas pourquoi j’ai choisi pour ma part le samedi, je n’en sais foutrement rien.
L’idée est donc de reprendre quelques éléments de la semaine qui ne donneraient toutefois pas matière à écrire un billet. Je ne sais pas donc pas ce que deviendront ces mélis-mélos.

Cette première semaine concernée par cette nouvelle rubrique est aussi celle de mon retour en région parisienne pour une dernière semaine de congés avant la reprise. J’en garderai donc quelques images de ballades parisiennes. Une belle soirée d’été, une terrasse de café, une accorte serveuse au charmant décolleté et au sourire ravageur. Une blonde aux cheveux courts et la superbe foulée courant devant moi avec un cuissard délicieusement moulant. Une charmante brune interpellant un taxi, si joliment cambrée sur son trottoir.

vendredi 19 août 2016

Expo

De retour en région parisienne quelques jours avant la reprise de mon activité professionnelle, une amie me rappelle qu’il y a de nombreuses belles expositions. Parfois, en douteriez-vous, j’écoute les conseils et les avis que l’on me donne, enfin, cela dépend de la personne en question!
En l’occurrence, je suis allé voir quelques expositions, dont une à Beaubourg consacrée à Pierre Paulin, pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas, c’est un designer français. Nombre de ses œuvres sont exposées là, et notamment un siège fort connu, le Siège 577 connu habituellement sous le nom de "Langue." Si vous avez raté cette expo, il vous reste encore trois jours pour la voir, mais vous pourrez trouver des photos de cette "Langue" sans difficulté. Le nom convient fort bien à ce siège vu sa forme.
Ai-je besoin de vous dire combien j’apprécie ce siège, et son nom, et les images que cela a pu susciter ?

samedi 13 août 2016

Retour…

Après de jolies vacances que je vous raconterai, peut-être, dans mon sud-ouest et notamment à Toulouse et Cordes-sur-Ciel, superbe village au magnifique nom, me voilà de retour en région parisienne. Certes il y a le plaisir, le très vif plaisir de retrouver mes fidèles lecteurs et lectrices, mais je dois vous avouer que j’aurais volontiers poursuivi mon séjour sur les bords de Garonne.
À mon retour, j’ai comme toujours trouvé un volume significatif de courriers, revues, publicités, au milieu de tout ce fatras, le dernier numéro des Inrocks, dont la couverture affiche le titre suivant "Sexe 2016", un bien joli accueil finalement !





Licence Creative Commons
Retour… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

vendredi 5 août 2016

Lectures de vacances

Entre les dégustations de vins de Gaillac et de Fronton, les balades à Cordes-sur-Ciel, Albi, Toulouse, agrémentées de visite de librairies, je me ménage des moments de lecture. Bien sûr je découvre quelques jolies formules que je note soigneusement pour rédiger ensuite quelque billet à la rentrée. Mais en attendant le retour au bercail, je vous offre cette formule abominablement jolie :
"Miss Destiny répète qu’elle est une vraie femme et qu’on la laisse tranquille. (Mais oh, oh ! comment peut-elle cacher Cette Chose entre ses jambes d’homme qui devrait s’y trouver seulement quand elle appartient à quelqu’un d’autre ?)"



Licence Creative Commons
Lectures de vacances d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.