- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

lundi 5 septembre 2016

Intraduisible !

Il m’est parfois, souvent arrivé de me demander, et plus rarement que l’on me demande comment j’avais eu l’idée d’un billet. Cette fois-ci je le sais. L’idée m’est venue en lisant un superbe article évoquant la manière de restituer l’œuvre de Shakespeare en français. L’auteur de l’article évoque Tim Lomas qui a lancé en janvier 2016 le positive lexicography project un dictionnaire en ligne de mots "intraduisibles" décrivant le bonheur.
Parmi ces mots figure le mot mamihlapinatapai, en yagan, langue amérindienne parlée en Terre de Feu. Il signifie un regard échangé entre deux personnes dont chacune espère que l’autre va prendre l’initiative de quelque chose que toutes deux désirent, sans qu’aucune des deux n’y parvienne. Un mot certes intraduisible mais ô combien pertinent pour décrire une situation que nous avons tous connue.
Il ne reste donc plus pour qu'il soit vraiment intraduisible à passer à l'acte, non je n'ai pas dit, bien que je l'ai pensé très fort, de trousser allègrement la belle !


Licence Creative Commons
Intraduisible ! d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire