- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

lundi 17 octobre 2016

Presque

Presque un méli-mélo, donc presque en avances, je dois ce billet à un rebondissement, voire à une série de rebonds suite à mon dernier méli-mélo qui lui était affreusement en retard. Il pourrait aussi ressortir de la catégorie brèves de comptoir, les différents éléments originels ayant été collectés lors d’un déjeuner, celui d’aujourd’hui en l’occurrence.
Le feu d’artifice fut ouvert par une déclaration visant la charmante cuisinière, "elle a la main chaude aujourd’hui." Comment alors ne pas songer à mon dernier billet et la potentielle dame aux petites mains. D’autant plus que la délicieuse, et non moins talentueuse, cuisinière, quelques instants plus tard, à la suggestion de faire un point en début d’après-midi, répondait "Le point que je préfère, cest le point G !"
Mais le déjeuner ne s'est pas terminé là. Quelques instant plus tard, présentant un vin blanc à une cliente,  le serveur précisait " On est sur l'Hérault, dans le Sud" et devant le regard interrogatif de la cliente, ajoutait " vers le cap d'Agde…"
Ô ma vielho vilo d'Agté !



Licence Creative Commons
Presque d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

2 commentaires:

  1. Avec une cuisinière et un serveur aussi doués pour l'humour, on ne doit pas s'ennuyer dans les cuisines.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. en effet,mais il ne tient qu'à vous de le découvrir...

      Supprimer