- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

vendredi 4 novembre 2016

Méli-Mélo, vendredi 4 novembre 2016

Les vacances sont terminées, j’ai repris le chemin, non pas vers l’école avec mon cartable bourré de coups de poing, mais vers le bureau avec un cartable bourré de bouquins. J’ai découvert lors de mon trajet une merveilleuse expression, l’auteur évoque allègrement la création d’une biennale annuelle. Mais il s’agissait là d’une biennale de la poésie, ce qui l’a sans aucun doute amené à se sentir autorisé à prendre quelque licence.
J’ai fait de même quelques instants plus tard, une fois au bureau lorsqu’un collègue me présentant une nouvelle recrue qui venait pourvoir un poste longtemps resté vacant, déclara " Son arrivée ouvre de belles perspectives !" Regardant le décolleté de la nouvelle venue, j’opinais du bonnet, D ou E en l’occurrence, et branlai du chef !



Licence Creative Commons
Méli-Mélo, vendredi 4 novembre 2016 d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire