- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

lundi 27 février 2017

Des hauts et des bas !

- Avec elle il y a des hauts et des bas.
- Je ne sais pas si elle porte des bas, mais avec elle l’élan vers le haut est assuré !





Licence Creative Commons
Des hauts et des bas ! d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

vendredi 24 février 2017

Une question de sensation ?

Je suis plongé depuis quelques jours dans une biographie, une superbe biographie, à la fois déclaration d’amour et voyage initiatique. Biographie d’un poète, de nombreux vers y sont cités et je découvre des merveilles dont deux que je peux que vous offrir. Ils sont terriblement beaux, remarquablement traduits et de plus je suis certain que vous aussi en détournerez allègrement le sens en les lisant.

" Sentir tout de toutes les manières,
Sentir tout excessivement."

" Ressentir tout de toutes les manières,
Vivre tout de toutes parts,
Être la même chose de toutes les façons possibles en même temps "





Licence Creative Commons
Une question de sensation ? d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

mardi 21 février 2017

Nouvelle plongée…

Avec l’âge arrivent les inévitables défaillances physiques, n’espérez pas pour autant quelque révélation croustillante, je ne vais pas ici vous divulguer dans quelle condition je prends ou non des petites pastilles bleues ni, comme chantait Brassens " avec qui, et dans quell' position Je plonge dans le stupre et la fornication ? Si je publi' des noms, combien de Pénélopes Passeront illico pour de fieffé’s salopes "
Pénélope a part, j’évoquais là une baisse sensible de ma vue et la nécessité de porter des lunettes pour continuer à lire. Malencontreusement, j’ai perdu ce week-end un verre, mais jamais une occasion de boire. J’ai donc dû aller chez un opticien membre d’une chaîne bien connue. La jeune femme qui m’a accueilli était charmante et avait de plus un ravissant décolleté. De plus elle a pu replacer le verre immédiatement, et m’a donc rendu mes lunettes en me suggérant de les essayer pour vérifier que ma vue était parfaite avec. Mes lunettes étant destinées à corriger ma vue de près, je me suis exécuté, et mon regard n’a pu que plonger dans son décolleté en lui répondant " Je ne pouvais rêver meilleur vue !"



Licence Creative Commons
Nouvelle plongée… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

lundi 20 février 2017

Plongé !

Le thème du billet n’a rien n’a voir avec Le grand bleu, ni avec la vaisselle à laver même si le billet fait référence à un restaurant.
Une jeune et charmante, présentant l’ardoise à deux clients lorsqu’ils choisissaient leur vin, leur indique qu’il n’était pas utile de se tordre le cou pour regarder l’ardoise qui ne comporte aucune indication sur le vin qu’elle leur présente. L’attention était certes louable mais le consommateur se démanchait la tête, non pour choisir son vin, mais pour plonger dans le joli décolleté de la serveuse. Quel ne fut son bonheur quelques instants après, lorsque souriante, elle se pencha vers lui une bouteille dans chaque main et déclarant " je vais vous en faire découvrir deux !"


Licence Creative Commons
Plongé ! d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

mardi 14 février 2017

… avec plaisir

Encore une fois, une citation à vous offrir. Et encore une fois, je dois, à ma grande honte vous l’avouer, une citation extraite de son contexte, totalement extraite de son contexte, ce qui permet de lui faire dire bien autre chose que ce que vouloir exprimer l’auteur. "Je vous remercie… Je n’ai jamais été aussi humilié de ma vie, mais croyez bien que j’ai été humilité avec plaisir." J'ose espérer que les mânes de ce grand écrivain me pardonnera mais comment pouvais-je ne pas relever cette phrase et sa forte connotation de soumission sexuelle ?



Licence Creative Commons
… avec plaisir d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

vendredi 10 février 2017

Avec ou sans?

Pour éviter toute ambiguïté il me semble indispensable de préciser que la question contenue dans le titre ne concerne nullement le port de la culotte, quoique la question soit digne d’intérêt. L’idée à la base de ce billet est issue d’une chanson de Brassens, "Nous étions quatre bacheliers / Sans vergogne, / La vraie crème des écoliers."
Vergogne n’étant pas le mot le plus usité, j’ai fini par en chercher la définition exacte, et j’ai trouvé alors une citation merveilleuse " Et quant à la vergogne, c’est une langouste il faudrait la faire cuire pour qu’elle rougît." N’est-ce pas là une invitation à passer la dame à la casserole ?





Licence Creative Commons
Avec ou sans? d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

mardi 7 février 2017

Étrange journée..

Dans mon restaurant préféré, entendu en quelques instants "je vous la mets", "tu t’enfiles mieux" suivi de "je le préfère bien serré."
Dois-je donc vous préciser qu’il n’y avait là aucune connotation sexuelle, ces trois remarques visaient réciproquement une cuillère que la serveuse allait m’apporter, une cliente à qui une de ses amies suggérait d’aller s’installer sur la banquette, et enfin une préférence concernant le café !



Licence Creative Commons
Étrange journée.. d' Un joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

mercredi 1 février 2017

… ou pas !

- Pour le plaisir, dit-elle, c’est indiscutablement meilleur d’avaler.
Faut-il préciser que cette ravissante dame au restaurant évoquait là une dégustation de grands crus de Bourgogne ?



Licence Creative Commons
… ou pas ! d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.