- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

vendredi 31 mars 2017

Explosion.

Comment la lecture d’un roman choisi presque au hasard et découvrir que le personnage principal a "explosé le cul du fils d’un général." Peut-être devrais-je pour éviter tout malentendu préciser que je ne lis ni les mémoires de Rocco Siffredi ni un ouvrage consacré au fist. La formule est superbe mais n'a dans ce roman aucune connotation sexuelle, et ne vise là que l'utilisation dévastatrice d'une arme à feu.



Licence Creative Commons
Explosion. d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

lundi 27 mars 2017

Toute ressemblance…

- Et il fait quoi ce jeune homme ?- En dehors de me baiser comme un dieu ? Je ne sais pas !

Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.
Mais j’assume totalement une ressemblance avec un texte d’un auteur que j’admire !


Licence Creative Commons
Toute ressemblance… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

dimanche 26 mars 2017

Activité sportive intensive..

Il y a bien longtemps que je n’avais commenté une étude, peut-être n’avais-je pas assez de temps trop occupé par mes lectures, mes nombreuses séances de course à pied, voire mon activité professionnelle. Je viens donc de découvrir sur le net, mais que ne trouve-t-on pas sur le net, une étude liant libido et sport intensif. Selon des chercheurs de l’université de Caroline du Nord, l’exercice physique intensif nuirait à la libido masculine. Mais, il est encore difficile de déterminer l’intensité exacte à partir de laquelle l’exercice physique commence à avoir un effet négatif sur le désir masculin, ce seuil varierait d’un homme à l’autre…
Par contre, charmantes amies sportives, vous ne prenez aucun risque sur ce pan-là en intensifiant vos activités physiques.
Et, bien évidemment, je ne vous dirai pas de quel côté du seuil précité je me situe !



Licence Creative Commons
Activité sportive intensive.. d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

mercredi 22 mars 2017

Attente…

Combien de fois, combien de temps n’avons-nous attendu à un rendez-vous l’autre qui ne venait pas ? Combien de fois n’avons-nous observé de loin toutes ces silhouettes dans lesquelles nous espérions reconnaître l’objet de notre attente ? Combien de fois cet espoir fut-il vain ?
Mais jamais je ne saurais dire cette attente aussi bien que dans cette phrase découverte il y a peu dans un roman que je viens de relire de longues années plus tard, "j'accompagne du regard toutes les jeunes femmes […] que je vois venir et je me sens presque de la reconnaissance pour celles qui, le plus longtemps, le plus près de moi, lui ont ressemblé et m'ont fait espérer…




Licence Creative Commons
Attente… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

mercredi 15 mars 2017

Suite à leurs échanges…

Ils avaient longuement échangé sur un des nombreux réseaux sociaux qui fleurissent sur le net. Ils avaient appris lentement à se connaître, à se découvrir, lui, lui offrant ses mots, elle jouant alternativement de ses mots et de ses images. Elle doutait de sa capacité à plaire, à séduire, lui frémissait de plaisir à chacune de ses apparitions.
Puis lentement, imperceptiblement, le ton de leurs échanges avait changé, plus sensuel, plus évocateur, plus désirant. Jusqu’à ce jour où elle publia une image d’elle et où il lui répondit en exprimant son envie. Elle sembla en douter, et il lui écrivit son désir.
Il lui dit que, assis devant son ordinateur, il songeait à elle, et en était raide de désir.
Il lui dut qu’il ne tapait plus que d’une main.
Il lui dit que sa ceinture était dégrafée, et sa main glissée dans son pantalon.
Il lui dit qu’il pensait à sa bouche, à la douceur de ses lèvres et que son sexe était raide de désir.
Il lui dit qu’il la désirait, telle qu’elle était, que ses mots, sa manière d’être, de dire le troublait, que les images qu’elle lui avait offertes de lui éveillaient son désir, qu’il imaginait sa bouche, douce et chaude ouverte à son sexe tendu et frémissant.
Il lui dit que sa main allait et venait lentement le long de son sexe, qu’il se caressait en pensant à elle, qu’il imaginait ses mains à elle caressant ce sexe en érection.
Il lui dit qu’il aimerait exploser de plaisir entre ses mains, dans sa bouche.
Il lui dit qu’il rêvait de ses noires dentelles.
Il lui dit que son sexe devenait douloureux de désir, qu’il l’imaginait elle engloutissant son sexe dans sa bouche.
Il lui dit qu’il n’en pouvait plus de bander ainsi.
Il lui dit qu’il explosait de plaisir dans ses mains en pensant à elle, pour elle !


Extrait du Cycle des Désirs

Licence Creative Commons
Suite à leurs échanges… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Réconciliation

Elle déguste lentement, sa compotée de chou-rave, elle savoure, se délecte, et finit en déclarant. "Ça me réconcilie avec les légumes !"
Son voisin rajoute " Et, pour aller plus loin dans la réconciliation, avez-vous essayé le concombre ?"



Licence Creative Commons
Réconciliation d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

lundi 13 mars 2017

Un peu d’eau…

Une journée de travail avec deux charmantes et nouvelles collègues, le soleil qui tape derrière les baies vitrées. L’une se plaignait de ce soleil qui la chauffait trop, disait-elle. Elle partit chercher des petites bouteilles d’eau. Elle revint avec de la Volvic dont l’étiquette indiquait " réveille ton volcan." Fallait-il voir un message ?



Licence Creative Commons
Un peu d’eau… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

jeudi 9 mars 2017

Voyages, voyages…

Cela fait bien longtemps que je ne vous ai offert une citation. Celle d’aujourd’hui est double, double à double sens. Elle est double car constituée de deux phrases distinctes, quoi se succédant de près dans l’œuvre originale. Et elle est double car constituée, pour moitié, d’une phrase qui est elle-même une citation. Mais ce n’est pas pour cette duplicité qui est selon le dictionnaire de l’Académie française, certes d’un emploi rare et vieilli, l’état de ce qui est double, mais assumons d’être rare au risque de sembler vieilli.
La double citation que vous attendez donc toutes.tous avec une impatience grandissante est donc les suivantes " Peut-être un jour, devenu vieux, se rappellera-t-il combien il est, non seulement bien meilleur, mais aussi plus authentique de rêver de Bordeaux que de débarquer à Bordeaux/ Il [le voyage] consiste à voyager irréellement, virtuellement, dans un espace réel, dans des sites répertoriés. Les lieux sont imaginaires mais non imaginés."
Comment aurais-je pu laisser passer une telle citation qui répond si joliment à mon "entre rêves et réalités" ? Comment ne pas s’interroger sur la transposition de ces formules aux voyages érotiques ?



Licence Creative Commons
Voyages, voyages… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

dimanche 5 mars 2017

Besoin d’une petite…

L’air soucieux elle déclara "j’aurais bien besoin d’une petite branlette".
Comment ne pas imaginer à ce moment du récit comment vos regards pétillent, comment vos oreilles voire pire se dressent?
Mais, hélas pour votre imaginaire, cette réflexion fut formulée dans une cuisine où, comme vous le savez sans doute, une branlette est une saupoudreuse, et en l’occurrence la petite branlette était une saupoudreuse à trous de sept millimètres."
Je vous rassure, une main secourable s’est immédiatement présentée pour fournir ladite petite branlette !



Licence Creative Commons
Besoin d’une petite… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

jeudi 2 mars 2017

Étrange Suède..

Avec un tel titre, bien évidemment vous ne pouvez que vous attendre à un billet concernant la pause sexe qui, je dois bien le reconnaître, serait parfois bienvenue. Peut-être devrais-je en parler à ma charmante collègue de la comptabilité. Mais ce n’est pas le sujet d’origine de ce billet, quoique, vous l’avez déjà remarqué, il m’arrive de déraper, glisser, m’égarer au fil des mots.
Le billet concerne des facéties calendaires suédoises. Certain.es ont déjà lu cette information sans aucun doute. Pour les autres, quelques précisions, le calendrier instauré par Jules César, calendrier Julien, comportait une année bissextile tous les quatre ans, la terre étant présumée tourner autour du soleil en 365,25 jours. Mais la nature est un peu plus facétieuse, et la terre tourne en 365 jours, 5 heures, 48 minutes et 45 secondes, un décalage de quelques jours a été ainsi généré. En 1582, le pape Grégoire XIII a décidé de remédier à cela, d’une part en supprimant le décalage, et d’autre part en ne comptant pas comme bissextiles les années terminant par 00, à l’exception des années multiples de 400. Si vous êtes déjà perdu.es, n’hésitez pas à m’envoyer un mail, je vous donnerai, peut-être, un cours (très) particulier. Le seul inconvénient est que seuls les pays catholiques ont mis en œuvre ce nouveau calendrier, c’est ce qui explique que la révolution d'Octobre ait lieu le 7 novembre. Cependant si la Russie orthodoxe s’est toujours refusé à modifier son calendrier, certains pays non catholiques, la Suède en l’occurrence a décidé d’adopter le calendrier grégorien, avec une variante la suppression du décalage se faisant un supprimant les 29 février de 1700 à 1740. Le premier fut supprimé, les suppressions suivantes furent omises. Devant cet échec la Suède décida de revenir au calendrier Julien, mais il fallut alors compenser la suppression d’une année bissextile. Le choix fut donc de créer un 30 février 1712, dont nous fêtons aujourd’hui le 305e anniversaire.
En rapprochant, enfin, les deux informations, l’on peut se demander si un tel jour supplémentaire hors norme calendaire ne pourrait être renouvelé et consacré à une pause sexe ?



Licence Creative Commons
Étrange Suède.. d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

mercredi 1 mars 2017

20 cm, sérieux ?

Je vois déjà vos regards égrillards, certes j’en conviens côté allitération l’on peut rêver mieux, mais j’aime cet adjectif. Lorsque vingt centimètres sont annoncés, on doit souvent s’attendre au pire, il semblerait que certains hommes aient une vue défaillante lorsqu’ils regardent en dessous de leur ceinture, mais ce n’est pas là mon propos. La raison de ce billet est une campagne de publicité que je viens de découvrir, campagne de Morteau saucisse "Offrez-vous 20 cm de pur bonheur." Cette campagne est assorti d’un concours, mais hélas dans les lots ne figure aucun godemiché quelle que soit sa taille, et le tirage n’est pas assuré par Rocco alors que celui-ci comme chacun.e le sait à au moins une réplique commune avec le boucher du coin "il y en a un peu plus, je vous le mets quand même ?"



Licence Creative Commons
20 cm, sérieux ? d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.