- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

mardi 4 juillet 2017

Sur la même veine…

Pour poursuivre, à défaut de la même veine, sur une veine analogue, je vous offre donc aujourd’hui une seconde citation. J’entends déjà les esprits chagrins s’écrier que je tente ainsi de justifier mon absence de publication en vous laissant accroire que je me suis plongé sans relâche dans la lecture.
Peut-être, mais qu’importent nos motivations les plus profondes, et je ne commenterai pas cet adjectif. Après donc les lectures érotiques, voici les rêves érotiques avec cette jolie phrase "Les tempes et le sexe parcourus de battements, je ferme les yeux pour tomber dans l’exaspérante absurdité des rêves érotiques."
Je vous laisse juges de cette exaspérante absurdité.



Licence Creative Commons
Sur la même veine… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire