- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

mardi 4 juillet 2017

Un (trop) long silence

Je me rends compte soudainement que je n’ai rien publié depuis le début officiel de l’été, c’est un délai abominablement long. Mais si je n’ai rien publié pendant tout ce temps je n’en ai pas moins vécu, écrit des textes à retravailler encore et encore, et lu sans relâche.
Je vous offre donc aujourd’hui une superbe citation tirée d’un roman dont l’action se situe dans l’Angleterre victorienne, mais qui reste hélas toujours d’actualité. "Quand je vois les élucubrations cyniques et invraisemblables qui passent aujourd’hui pour de la littérature érotique, j’aurais honte de les montrer au rustre qui ferre mes chevaux…"
Mais je ne vous dévoilerai pas ce que furent mes lectures de ces derniers jours !




Licence Creative Commons
Un (trop) long silence d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

2 commentaires:

  1. quel suspens et comme cette citation reste d'actualité (on pourrait également faire une analogies avec le nombre de photos d'un érotisme quelque peu émoussé qu'on voit sur le net)

    Léda

    RépondreSupprimer
  2. Merci Léda pour ces mots, et pourrait-on voir un signe dans une telle analogie ?

    RépondreSupprimer