- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

lundi 29 janvier 2018

Sonnet impudique: Pour une Princesse

Quel ne fut mon bonheur, au cours d'un bavardage
De découvrir vos mots, beaux tels une oraison,
Et les lire sans fin, à perdre la raison
Pour vous dévoiler dans un long effeuillage

Au long de vos écrits, ce fut un beau voyage
Qui me fit de plaisir tomber en pâmoison
Au fil de vos écrits, déchargés à foison
Si charmants, si tentants, que de désir j'enrage

En bref, vous me troublez et en érection
Je suis, rêvant de vous. Sans hésitation,
Écrivant, je bande pour vous belle Princesse

Et en main mon sexe, de désir érigé
Je saisis, pour vers vous, mon plaisir dirigé,
Sur votre corps si beau, éjaculer sans cesse.


Licence Creative Commons

Sonnet impudique: Pour une Princesse d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire