- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

lundi 30 avril 2018

Écriture contrainte cent vingtième jour

Contrainte: force, maison, bulldozer, blocage, atout, conséquence(s), convaincre, dynamisme, choc

Force est de constater que sa présence est indispensable à la tenue de notre petite maison. Sa force de travail qui n'a d'égale que celle d'un bulldozer nous permet de surmonter tout blocage qui pourrait mettre en péril la continuité des Oulimots. C'est un véritable atout pour nous tous d'avoir un tel secrétaire de rédaction pour seconder l'admirable Popins. Des conséquences néfastes qu'aurait votre absence il n'est nul besoin de nous convaincre, tant votre ardeur et dynamisme font merveille. Nous avons là en vous, cher Fetish Bar un assistant de choc.
Permettez- moi donc de vous offrir, à défaut d'un bouquet de fleurs, en ce trente avril un prolongement palydromique du texte du trente mars.

Ah Ur ! Car Eric a un  lapin   calin, snobons coloc, ô gage, cap sexes à l'heure, crac. Anna égare Val, lis. Et Luc sec, ces cultes il lave, rage Anna, car ce ru hélas, ex espace gag, ô coloc, snobons, ni lac ni pal nu à  cirer à cru, ha !

Licence Creative Commons

Écriture contrainte cent vingtième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire