- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

dimanche 13 mai 2018

Écriture contrainte cent trente-troisième jour

Contrainte: Trump, philanthrope, velours, carmin, magistrale, Gandhi, Carambar, polatouche, ardeur

Il faut avouer qu'accoler les mots Trump et philanthrope est une sacrée marque d'humour. Celui qui l'a eu nous permet ainsi de jouer sur du velours pour écrire les mots aujourd'hui. L'on pourrait avoir ainsi l'impression que l'on nous a, cette fois, déroulé un tapis rouge sous nos pieds dont le ton carmin resplendit au soleil. Habituellement nous allons pieds nus et pauvrement vêtu·e·s sans jamais nous rebeller, tel Gandhi devant l'oppression britannique N'essayez cependant pas d'entendre par là que nous serions opprimé·e·s par la belle Popins est ses contraintes, que nenni ! Cette blague ne serait même pas digne de Carambar. En réalité chacun d'entre nous accourt en volant comme un polatouche pour écrire avec ardeurs stimulé·e·s par les jouissives contraintes de Popins.

Licence Creative Commons

Écriture contrainte cent trente-troisième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire