- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

mercredi 2 mai 2018

Sonnet impudique pour la maquerelle sublime

Vous avez publié de superbes images,
Ah quel plaisir ce fut d'un jour les découvrir,
Et devant vos photos pouvoir les yeux ouvrir,
Sur vos jolies courbes, et vos beaux tatouages.

Avec votre charme, point besoin de grimage,
Pour faire joliment  votre beauté fleurir.
Nous incitant ainsi à bientôt accourir
Contempler votre corps et vos tatouages.

Vous avez Madame, ce talent créatif,
Qui me charme, séduit  et rend admiratif.
Surtout vous suscitez chez moi un trouble intense.

Vous contempler ainsi est un si grand plaisir,
Et je ressens alors pour vous un vif désir,
Pour Madame donc, je bande avec constance.


Licence Creative Commons

Sonnet impudique pour la maquerelle sublime d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire