- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

samedi 2 juin 2018

Écriture autocontrainte, deuxième jour

Ces mots devront rimer avec grande harmonie
S'enchaîner proprement et sans cacophonie
Sans cela que je sois voué aux gémonies.
Ne condamnez pas ces fruits de ma démence,
Ne vous enfuyez pas, moutons en transhumance,
Pour les lire ayez une grande clémence,
Que mes vers vous soient doux, sucrés comme un sirop.
Et je reste lucide, ils ne seront viraux,
Mais pourront être lus par des contre-amiraux.


Licence Creative Commons

Écriture autocontrainte, deuxième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire