- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

dimanche 10 juin 2018

Écriture autocontrainte, dixième jour

A rimer en tous sens, sous peine de scandale,
Il ne faut se perdre dans des mots le dédale,
Ne surtout pas finir égaré sur la dalle.
Il faut, le long des mots, toujours garder le cap,
Le choix d'alexandrins n'est pas un handicap
Pour glorifier Popins, revêtue de sa cape.
Le chemin est ardu, parfois semé d'embuches
Il faut être prudent pour ne prendre une bûche,
Mais encenser Popins  qui est notre dabuche.
Que mes mots rimés aient la douceur d'une crème,
Et la suavité unique du Saint-Chrême
Et soient ainsi pour elle un hommage suprême.


Licence Creative Commons

Écriture autocontrainte, dixième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire