- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

vendredi 8 juin 2018

Écriture autocontrainte, septième jour

Je devrais faire mieux, sur un cyclo-rameur
M'entrainer à rimer, sans craindre la rumeur
Sans honte me traitant, de cabot, de frimeur.
Mais comment rapprocher céleri-rémoulade
Et talent de Popins, sans risquer l'engueulade,
Pour ces vers paraissant être une marmelade.
Dans la course au Nobel, être compétitif
Je n'ai jamais songé, sans être négatif,
Je voudrais simplement être un peu créatif.
A point nommé arrive pour rimer une rose,
Fleur magique "Qui ce matin avait déclose
Sa robe de pourpre au soleil." Sublime rose !


Licence Creative Commons

Écriture autocontrainte, septième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire