- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

dimanche 17 février 2019

Écrire quatre lignes…

Parfois, souvent peut-être, j'ai quelques difficultés pour arriver à écrire un billet à publier, ne serait-ce même qu'un court billet de quelques lignes. Ne sachant comme d'autres arrivent à écrire j'ai longtemps pensé être le seul dans cette situation tragique. Mais récemment j'ai découvert que je n'étais pas le seul, bien sûr dans une lecture. " Quatre lignes, ça n'a l'air de rien ; c'est énorme pour un garçon comme moi, éteint par les pires débauches et les plus inavouables passions."
Vous noterez cependant que cet auteur avait lui d'excellentes raisons de ne pas écrire ne serait-ce que quatre lignes !


Licence Creative Commons

Écrire quatre lignes… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

jeudi 14 février 2019

Écriture contrainte, deuxième année, septième semaine

Contrainte: 
 

Une belle qui montre ses seins tenant un morceau de glace, des seins qui ne laissent de glace, ni de marbre, des seins que l'on imagine se mirant dans une glace, des seins que l'on aimerait déguster comme se déguste un cône de glace, des seins à ne pas cacher que l'on ne saurait trop voir, des seins à damner un saint et l'envoyer griller en enfer bien loin du froid de la glace.


Licence Creative Commons

Écriture contrainte, deuxième année, septième semaine d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International


dimanche 10 février 2019

Attention…

Soyez sans crainte, si je vous demande votre attention, c'est pour quelques instants le temps de lire et d'apprécier je l'espère une courte citation que je vous offre ce soir :" Attention : yeux baissés, mais jupes levées !"
Dois-je vous préciser que ces simples mots ont enflammé mon imagination qui n'en demandait pas tant !


Licence Creative Commons

Attention… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International


vendredi 8 février 2019

Les joies du rugby

Celles et ceux qui connaissent le rugby savent que l'US Carcassonne joue en pro D2, les dirigeants viennent d'annoncer le parrainage de la rencontre face au Biarritz Olympique, programmée le 1er mars par Jacquie & Michel. La nouvelle a fait sensation, surtout dans le monde du ballon ovale. Car, comme chacun·e le sait, le manager de l'US Carcassonne n'est autre que Christian Labit…


Licence Creative Commons

Les joies du rugby d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

jeudi 7 février 2019

Écriture contrainte, deuxième année, sixième semaine

Contrainte: Gris, rouge, iode, bruine, gras, opaque, boue, blanc de bœuf, zozotter-ment

Le ciel était gris, il marchait sur le quai regardant la mer du Nord bien loin de son sud natal. Il aurait aimé pouvoir s'asseoir sous les platanes de son village pour boire un verre de rouge en parlant de tout et de rien avec les vieux du village. Il songeait au soleil de son Midi, aux heures passées près de la Méditerranée, il en sentait encore l'iode lui caresser les narines. Mais ici le soleil était absent, loin derrière les nuages et la bruine. Il se traîna jusqu'au bistro le plus proche. Le patron seul derrière son bar le regarda entrer, un petit bonhomme d'une cinquantaine d'années, bedonnant, vêtu d'un T-shirt à la propreté douteuse, mal rasé, les cheveux gras. L'établissement était à son image, les tables couvertes de traces non identifiable, la vitrine opaque de crasse, et au sol de traces de boue. Il s'assit sur un tabouret, s'accouda au bar et demanda au patron ce qu'il pourrait manger à cette heure. Le patron lui proposa des frites cuites au blanc de bœuf dans un abominable zozottement. Elles furent délicieuses, la soirée n'était donc pas totalement pourrie !


Licence Creative Commons

Écriture contrainte, deuxième année, sixième semaine d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

mercredi 6 février 2019

Très sexy

J'ai découvert lors d'une lecture, comme souvent, le commentaire fait par une femme sur la nouvelle conquête de son compagnon "Infiniment vulgaire, mais très, très sexy."
Est-ce donc là le plus compliment ou la pire vacherie ?


Licence Creative Commons

Très sexy d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

vendredi 1 février 2019

Écrire ?

Parfois, je l'ai souvent, trop souvent peut-être, dit, je m'interroge sur l'intérêt, l'opportunité d'écrire. Est-ce donc un hasard si je viens de trouver dans un roman cette phrase ? "Et même pourquoi écrire ? Car il y a déjà de la révolte à exprimer une opinion à soi, c'est toujours une tentation du diable qui vous met la plume à la main."
N'est-ce pas là une belle réponse à ma question ? Si c'est le diable qui me met la plume à la main, comment pourrais-je lui résister ?


Licence Creative Commons

Écrire ? d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International