- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

mardi 17 juillet 2018

Écriture autocontrainte, quarante-septième jour

Rimes imposées : solstice, candide, vertige

À une vestale une nuit de solstice,
Dansant, ondulant nue, devant une bâtisse,
Et avec une joie intense et non factice,
Vêtu de lin blanc et de probité candide,
J'offre de poème que j'espère sublime.
Malgré du vers d'Hugo la captation sordide.
Un tel détournement me donne le vertige,
De la beauté d'Hugo ne reste qu'un vestige,
Résultat d'un emprunt de bien basse voltige.


Licence Creative Commons

Écriture autocontrainte, quarante-septième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Festival, 2e jour,

Les rues d'Avignon, les habitué·e·s le savent, sont tapissées d'affiches. Parfois les rapprochements de titre sont détonants. Je viens de croiser juxtaposées deux annonces de spectacle, "Au bord du lit" et "Sodome, ma douce." N'est-ce pas là un délicieux présage, d'autant plus la salle du second spectacle est située rue la Velouterie ?


Licence Creative Commons

Festival, 2e jour, d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

lundi 16 juillet 2018

Écriture autocontrainte, quarante-sixième jour

Rimes imposées : turquoise, pâmoison, capharnaüm

Je tracerai sans fin mes mots sur une ardoise
Tentant de leur donner une beauté turquoise,
Et la sonorité d'une douce framboise.
Pour louer son talent, et sa douce toison,
Ne devrais-je rimer un si joli blason
Afin qu'elle le lise et tombe en pâmoison ?
Mes ardeurs sont freinées par un capharnaüm,
Mot aux tristes rimes, erbium, radium,
Dont n'aurait que faire un poète gentilhomme.


Licence Creative Commons

Écriture autocontrainte, quarante-sixième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Boule de neige

Douze phrases, de quinze à soixante-neuf puis quinze caractères, augmentant puis diminuant de neuf en neuf

Elle est à genoux.
Son regard pétille de désir.
Elle est nue ainsi, offerte à ses pieds.
Ses seins lourds aux larges aréoles sont tendus.
Elle aime s'offrir ainsi, subir ses désirs les plus ardents.
Son sexe épilé est luisant de désir, son cul fastueux orné d'un rosebud.
Elle aime devenir ainsi un objet de désir, s'abandonner à lui, qu'il l'enchienne.
Son sourire, son corps tout entier, sont invitations à folle débauche.
Elle veut tout sentir de lui, sa douceur et son déchaînement.
Sa bouche est entre-ouverte, haletant son envie.
Et elle contemple son homme.
Sa bite est raide.


Licence Creative Commons

Boule de neige d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

dimanche 15 juillet 2018

Festival,

Avignon, le soleil, les cigales, la chaleur, le Festival, les terrasses bondées entre deux spectacles, les corps sont beaux dévêtus par la chaleur. Le défilé continuel de celles et ceux qui vous proposent souvent avec enthousiasme un spectacle à voir. L'une d'elles conclut sa courte présentation dans un sourire malicieux par " Et je joue avec plus de talons et moins de vêtements..."

Licence Creative Commons

Festival, d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Écriture autocontrainte, quarante-cinquième jour

Rimes imposées : grève, branchage, montagne

Et même au bord de l'eau, allongé sur la grève,
À elle je pense, constamment et sans trêve
Impériale Muse, elle hante mes rêves.
Et lorsque dans les bois marchant sous les branchages
J'ose encore des vers risquant un rabâchage
Ils sont rimés pour elle et sans nul décrochage.
Il en sera ainsi au fond de la Bretagne,
Perdu sur une Île, ou sur une montagne,
Même dans un baston ou dans une castagne.


Licence Creative Commons

Écriture autocontrainte, quarante-cinquième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Écriture autocontrainte, quarante-quatrième jour

Rimes imposées : floral, bastille

Je n'évoquerai pas, ici, un latéral,
Je préfère évoquer un charme très floral
Toujours très éloigné d'un monde carcéral.
Mais qui me permettra de partir sur Bastille,
Avec de pauvres vers parfois de pacotille
Bancalement rimés, mais de façon gentille.


Licence Creative Commons

Écriture autocontrainte, quarante-quatrième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International