- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

mercredi 21 juin 2017

Queue toi

Je ne vois que toi, lui dit-elle les yeux dans les yeux…
Que n’a-t-elle précisé qu’avec les autres elle jouait les yeux bandés !




Licence Creative Commons
Queue toi de Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

jeudi 8 juin 2017

Mitron.e

Vous ai-je parlé de la jolie mitrone ? Certes ses yeux sont d’un bleu intense mais il faut bien reconnaître que la plupart des clients ont peu remarqué ses yeux ayant plongé le regard dans le décolleté tout aussi intense de la jolie mitrone.
Comment donc faut-il interpréter sa remarque lors de la vente de baguette lorsque la charmante mitrone a fort sérieusement déclaré " attention la baguette est très chaude, mais c’est comme ça qu’elle est bonne !"



Licence Creative Commons
Mitron.e de Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

mercredi 7 juin 2017

Excitation…

Il est pour le moins légitime de se demander qu’est-ce qui est susceptible de nous exciter. Chacun.e pourra apporter sa réponse en fonction de ses envies, fantasmes, expériences, vécues. Au-delà de ses réponses personnelles l’on peut parfois trouver des éléments de réponse qui interpellent parfois violemment. J’ai eu récemment le plaisir d’en trouver un dans un roman de l’une de mes auteures préférées.
"Elle se dit soudain, je suis comme ces hommes dont on parle à mots couverts, qui se mettent à genoux devant les femmes dans les chambres louches de Piccadilly et les supplient de les fouetter.
Mais cette idée en soi, aussi, était excitante."



Licence Creative Commons
Excitation… d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

jeudi 25 mai 2017

Ah ! qu’en termes galants,

"Ah ! qu’en termes galants, ces choses-là sont mises !" Vous connaissez cette phrase, je n’en doute pas, et je n’ai pas à vous rappeler qu’elle est de Molière "ce grand maladroit, qui fit un jour Alceste,/ Ignora le bel art de chatouiller l’esprit / Et de servir à point un dénouement bien cuit." Cette belle expression ne s’applique-t-elle pas à merveille à cette phrase découverte lors d’une de mes lectures, "Lorsqu’elle buvait, elle devenait particulièrement vulnérable aux sollicitations des sens ; sans signifier une volonté réelle de s’avilir, cela pouvait l’amener aux frontières des curiosités les plus équivoques." A vous donner envie de lui servir à boire, ou pour finir sur encore une citation " Donne lui tout de même à boire" en précisant que si cette dernière citation évoque bien l’idée de donner à boire il ne s’agit nullement d’eau, mais de rhum.




Licence Creative Commons
Ah ! qu’en termes galants, d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

lundi 15 mai 2017

Devant ?

- Avez-vous remarqué, lorsque l’on met un concombre devant un chat il a peur ?
- Ah oui ?
- Oui c’est parce qu’il croit que c’est un serpent, vous n’avez pas remarqué avec votre chat?
- Non, ma chatte n’a jamais eu peur des concombres !



Licence Creative Commons
Devant ? d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

mardi 9 mai 2017

Queue de ?

- Je travaillerais bien une queue de lotte- Oui, mais il faut que ce soit une belle pièce.
Aurait-il été envisageable de ne pas écrire un billet après avoir entendu une aussi belle remarque, dans un restaurant bien sûr. Mais, l’impérieuse nécessité d’écrire ne peut justifier de se limiter à un jeu facile sur les mots.
Donc, pour approfondir un peu la question, et en jouant un peu sur les mots et les assonances, l’on peut avec allégresse dévier, déraper, glisser vers la queue de Loth, qui, comme vous le savez, habitait à Sodome. Il n’était pas pour autant sodomite mais, il faut reconnaître qu’il avait un mode d’utilisation de la queue de lotte, ou presque, quelque peu atypique. Si jamais vous n’avez pas tout compris, référez-vous à la bible, genèse 19, 32 à 36.



Licence Creative Commons
Queue de ? d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

jeudi 4 mai 2017

À l’œil

Je vous ai à l’œil, lui dit-elle. 
Moi aussi, répliqua-t-il, ajoutant in petto, surtout quand vous êtes de dos…




Licence Creative Commons
À l’œil d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.