- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

samedi 16 juillet 2016

Une étrange rencontre

Ils avaient longuement clavardé tous deux, apprenant peu à peu à se connaître, se dévoilant, s’avouant les plaisirs, leurs envies, leurs folies. Puis était-ce elle, était-ce lui, ou les deux à la fois, qui avait proposé une rencontre, un déjeuner. Le rendez-vous fut vite fixé. Et le jour du rendez-vous est arrivé.
Il reçoit un SMS lui annonçant qu’elle est déjà arrivée, garée et qu’elle attend dans sa voiture vu le temps pluvieux. Mais hélas, le RER n’en va pas plus vite, il lui répond qu’il est en route. Un nouveau message lui indique où elle est garée. Il sort enfin du RER, file vers l’adresse indiquée, lui téléphone, elle répond, elle l’attend et là, brutalement la communication est coupée. Il appelle à nouveau, elle ne répond plus, il essaye, et essaye vainement.
Il arrive à l’endroit où elle devrait être, ne la voit pas, tourne, retourne sous la pluie. Et il reçoit un message écrit à la va-vite, indiquant qu’elle est sous le porche à côté. Au moment où il se dirige vers ce porche, une femme en sort, s’approche de lui et lui demande si c’est bien lui qui a rendez-vous avec Ambre, elle est là, elle vient d’avoir un malaise, les pompiers arrivent.
Il la découvre donc sous le proche, pâle mais souriante, son regard pétillant, ses longues jambes joliment dévoilées par sa jupe qui ne cache pas le haut de ses bas. Étrange premier baiser et premiers échanges de vive voix.
Les pompiers arrivent, et elle part avec eux pour plus d’examen. Il file seul au restaurant où il pensait déjeuner avec elle.
Et quand il boit son café, son troisième café, un message, c’est elle, elle arrive Quelques instants après, elle est là, souriant et trempée. Ils sont enfin côte à côte les yeux dans les yeux…



Licence Creative Commons
Une étrange rencontre d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.

1 commentaire:

  1. Où est l'étrange, là-dedans ?
    juste une banale histoire de malaise !

    RépondreSupprimer