- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

vendredi 20 décembre 2013

Mea culpa

Haec est mea culpa, maxima culpa; pour les non-latinistes, s'il en est parmi mes lecteurs et lectrices, la traduction française est  "c'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute". Formule issue de la messe en latin et relevant quelque peu de l'autoflagellation pour les masochistes, s'il en est parmi mes lecteurs et lectrices. C'est aussi un exemple classique d'une règle de grammaire latine, le pronom s'accordant avec son complément, en clair "haec"  est au féminin, mais en français l'on n'emploie pas l'expression " celle-ci est ma faute."
Donc, après ces digressions, je confesse avoir été négligent, m'être trop peu documenté en écrivant mon dernier billet solstice. J'ignorais que le 21 décembre était la journée mondiale de l'orgasme, créée en 2006 par deux pacifistes américains, Donna Sheehan et Paul Reffell.
Mais la conclusion reste la même, jouissez !

4 commentaires:

  1. Autant qu'il m'en souvienne, je n'ai pas joui.....

    RépondreSupprimer
  2. Pas besoin d attendre cette date pour jouir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. jouissons donc de tous les jours à venir…
      telle est la fin de mon billet de ce jour.

      Supprimer