- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

samedi 17 janvier 2015

Métro et lecture…

Il m'arrive de lire, peut-être de manière un peu plus assidue que la moyenne, je lis donc aussi lors de mes transports en commun, cette déclaration n'étant en rien une incitation à penser que je fais la lecture lors de partouzes diverses. Je lis donc dans le bus, le métro, le RER, le tramway, et parfois je l'avoue me laisse distraire  de ma lecture par quelque passager ou plus souvent passagère et il arrive que ces interruptions dans ma lecture me renvoient vers d'autres lectures, mots, phrases. Ainsi, il y a peu, je levais les yeux de mon livre et aperçue une belle et accorte inconnue, et me suis souvenu d'une phrase d'une de mes lectures "Elle est blonde et carrossée comme un rêve de séminariste érotomane."
L'expression est aussi séduisante que la dame en question. Pour les rêves de séminariste, vous suggèrerais-je, pour les anciens séminaristes de vous plonger dans vos souvenirs, et pour les autres, peut-être plus nombreux dans mes lecteurs, d'écouter par exemple Brassens "Il paraît que, dessous son gros habit de bure, Elle porte coquettement des bas de soi’, Festons, frivolités, fanfreluches, guipures, Enfin tout ce qu'il faut pour que le diable y soit. Et les enfants de chœur ont des pensées impures..."
Mais, je vous dirai pas ici les dessous que portaient l'inconnue…

1 commentaire:

  1. Question de pudeur? pour faire hommage à la chanson de Gainsbourg

    RépondreSupprimer