- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

lundi 26 janvier 2015

So british

Nos ami-es britanniques n'en finiront jamais de nous étonner. Comme l'avait fort justement noté la grand-mère d'une d'amie qui partait, il y a quelques années, en séjour linguistique, "ces gens-là ne sont pas comme nous, d'abord ils vivent sur une ile…"  Ils ont en outre le mauvais gout de battre régulièrement le XV de France, ils conduisent à gauche, ils ont décapité un roi pour réinstaurer la monarchie, ils parlent au féminin de leur bateaux… Mais surtout ils ont un humour étonnant. Et je viens d'en découvrir une superbe exemple dans un roman fort sérieux sur la seconde guerre mondiale dans l'Atlantique nord, à propos d'un officier commandant une frégate " Celui-ci avait beau voir pour le cérémonial du commandement un faible équivalent à du fétichisme, il n'en dirigeait pas moins bien une bonne frégate, ce qui en temps de guerre excusait tout, depuis la mauvaise humeur jusqu'à la sodomie."
So british…

5 commentaires:

  1. Demande de renseignements non pas sur la sodomie ni sur l'humeur du capitaine mais sur le séjour linguistique de la grand-mère:
    Ce séjour lui a-t-il été profitable ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Damnerd, me serais-je donc si mal exprimé, ce n'était pas la grand-mère mais l'amie qui avait séjourné....

      Supprimer
  2. Etant fière d'être quarteron de la perfide Albion, je plussoie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et, quel point de vue sur le fétichisme du cérémonial du commandement ?

      Supprimer