- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

mardi 12 juin 2018

Écriture autocontrainte, douzième jour

Pour que l'inspiration ne jamais reste sèche,
Faut-il que j'aie sur moi toujours quelque antisèche,
Ou qu'enfin j'écrive avec l'encre de seiche ?
Et puissé-je jamais ne passer pour un cancre,
Au vu de mes rimes pour lesquelles dans l'encre
Je trempe ma plume. Devrais-je jeter l'ancre
Évitant que mes mots dérivent en travers,
Ou bien à la campagne aller me mettre au vert,
Ou alors simplement, sortir pour boire un verre ?


Licence Creative Commons

Écriture autocontrainte, douzième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire