- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

dimanche 10 juin 2018

Encore une image

Après de longs échanges où ils flirtaient du bout des mots, comment diable lui était venue cette idée de lui proposer une photo de ses seins ? Qu'importe, il accepta aussitôt et elle le fit. Une photo de ses seins arriva tout de go. Une photo de ses seins où l'on ne voyait que son sourire, non pas que ses seins en soient absents, ou ne méritent attention, bien au contraire. Elle est nue, semble-t-il, le bord supérieur de la photo exclut, de peu son nez, les épaules en marquent les côtés, et au premier plan ses seins. Elle semble allongée sur le ventre sur un canapé peut-être, ses seins appuyés si l'on en voit bien le galbe, les aréoles sont absentes.
Et elle sourit. Pourquoi sourit-elle ainsi ? Regarde-t-elle son partenaire devant elle ? Admire-t-elle sa virilité dressée vers elle et qu'elle va bientôt déguster du bout de la langue avant de l'engloutir raide à pleine bouche ? Ou bien sent-elle son partenaire derrière elle ? Ses mains posées sur ses fesses, son gland effleurant son sexe trempé de désir et attend-elle avec délice ce moment où il va fougueusement s'enfoncer en elle ?
Elle sourit !

Licence Creative Commons

Encore une image d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire