- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

jeudi 19 février 2015

Déclaration, suite…

Après les deux derniers billets concernant des déclarations, de merveilleuses déclarations, je viens de découvrir une phrase superbe, non pas une déclaration cette fois, mais une phrase au sujet d'une première fois " je l'ai vue par hasard penchée au-dessus du lavoir avec une jupe si courte qu'elle découvrait la succulence de ses courbes. Pris d'une fièvre irrésistible je la lui ai  relevée, j'ai baissé sa culotte jusqu'aux genoux et l'ai prise par derrière. Aïe; monsieur, a-t-elle dit, c'est pas une entrée, ça, mais une sortie." Cette phrase est  belle, la succulence des courbes m'a bien sûr laissé rêveur. De plus cette utilisation qualifiée ici de contresens d'une sortie m'amène à une superbe interview dans les Inrocks de Marco Vidal  consacrée au fist  que je ne saurais que trop vous conseiller de lire, et de relire, les Inrocks en génral et cette interview en particulier.

2 commentaires: