- Je bois au beau sexe des deux hémisphères.
- Et moi, je bois aux deux hémisphères du beau sexe !
Marquis de Bièvre

mardi 10 avril 2018

Écriture contrainte centième jour

Contrainte: Patience, distance, constitution, sensation, longueur, ferveur, aventure, salissure, diocèse

Hier je n'ai pas souhaité publier mon billet sur le site des Oulimots, et je tenais à préciser pourquoi. Je ne souhaite pas cesser ma participation, absolument pas. "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme", écrivait Rabelais. Aujourd'hui, je vous dis tant ce jeu de contraintes me plaît que j'ai souffert à ne pas jouer hier avec vous. Mais publier dans certaines conditions, un cas de conscience constitue. Scions donc ce rejet indésirable et jetons-le au loin, et non sans sa scion. Et voilà que j'en perds ma syntaxe, scion est un substantif masculin, mille excuses ! Mais je ne vous parlerai pas plus de ce long guerdin qui fut cause de ce silence.
Mais tu, avec une envie dure comme le fer, veux rejoindre ce groupe de joyeux et joyeuses Oulimotien·e·s et sans attendre plus avant tu reviens publier ici, la conscience non salie, sûre de son action, tu ne dis au seize avril je publierai à nouveau, tu reviens dès maintenant.

Licence Creative Commons

Écriture contrainte centième jour d' Un Joueur Parisien est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire